Le Projet Energie

Description du projet locomotive Energie 507

Cette locomotive a été découverte par un membre de l’AMTF auprès d’un marchand de vieux équipements à Maldegem en Belgique, il y a déjà plusieurs années de ceci. Il a fallu cependant beaucoup de patience et de longs pourparlers avant d’aboutir à une transaction donnant satisfaction à toutes les parties engagées.

 

Il s’agit d’une locomotive de conception allemande du type KDL 7 (Kriegsdampflokomotive) du programme établi par l’industrie allemande au cours de la deuxième guerre mondiale et qui devait être construite par plusieurs fabriques de locomotives, notamment dans les pays occupés. C’est ainsi que la société « Energie » de Marcinelle fut chargée d’un lot de 50 pièces. Cependant la situation critique de l’approvisonnement et de la main d’oeuvre vers la fin de la guerre, à laquelle s’ajoutait un manque d’engagement pour collaborer dans l’intérêt de la victoire finale, fit que les locomotives ne furent assemblées qu’en 1946. Elles furent vendues à des clients divers qui se présentaient, ainsi dans le cas présent en 1952 aux « Fours à Coke de Zeebrugge » qui l’utilisaient jusque vers 1970. Depuis lors, elle était stockée dans l’entrepôt du marchand précité.

 


Arrivée à Topolcany

Chargement de la locomotive à Maldegem

 

Elle y a été chargée sur transporteur routier le 24 juillet 2004 pour arriver au Fond-de-Gras le 26 juillet. Elle y est démontée pour effectuer un constat aussi précis que possible de son état de conservation et de fixer le volume des travaux nécessaires à sa remise en service.

 

Déchargement dans la cour des Ets. Eucosider à Pétange
26 juillet 2004 – Arrivée en gare du Fond-de-Gras

Premiers travaux de démontage

Elle sera ensuite expédiée en République slovaque pour une restauration complète. Son retour en service dans l’exploitation du Train 1900 est attendu pour 2008. Il s’agit d’un projet cofinancé par le Ministère du Tourisme et un sponsor privé.

Un autre exemplaire de ce lot arriva probablement comme machine d’occasion à l’usine ARBED de Dudelange. Elle y fut mise à la mitraille vers 1970.