PH 444

 voitures de 2e classe et deux fourgons survécurent jusqu’au début des années 1990 comme véhicules de service, le débarrassés de presque tout leur intérieur et modifiés.
A leur retrait de cette activité de service, il fut possible à l’AMTF d’acquérir à de bonnes conditions 4 voitures et un fourgon gràce à la compréhension de dirigeants des CFL de l’époque. Un fourgon fut mis à la mitraille et une voiture transformée en voiture – école passa ultérieurement au Service des Sites et Monuments.
Dès 1996, la restauration de deux voitures de 1905 à empattement de 9,4m put être entamée en République Tchèque, aux ateliers de Ceske Velenice grâce à l’appui de donateurs privés et à une subvention allouée par le Ministère du Tourisme (PH 408 et PH 410).

La prochaine étape en 2000 permit de reconstruire sur un châssis PH de 10m d’empattement une voiture de 1ere classe PH 755, car de ce type aucun spécimen n’avait été préservé. D’après quelques photos et des descriptions plutôt vagues, un intérieur de style fut recréé. Cette opération fut réalisée en République Slowaque, encore une fois grâce à l’appui de mécènes privés et du Ministère du Tourisme.
La restauration d’un fourgon avec compartiment de chef de train et postal fut entretpris par l’atelier ProActif au Fond-de-Gras dès 2003 et achevé en 2004. Il s’agissait de rétablir la configuration d’origine avec coupole d’observation, plateforme ouverte, portes pour le compartiment postal, échelles d’accès au toit ainsi que tout l’intérieur, compartiment pour chiens y compris.

Le dernier véhicule à traiter est une voiture 2e classe à 10m d’empattement, la PH 444, construite en 1926 par « La Brugeoise Nicaise et Delcuve » à la Louvière en Belgique.
Comme pour les autres voitures traitées à l’atelier ProActif du Fond-de-Gras, les organes en relation directe avec la sécurité (trains de roues, ressorts, choc et traction) sont envoyés à des ateliers extérieurs. Toute l’aménagement intérieur ayant disparu, des bancs et porte-baggages furent commandés à Ceske Velenice où l’atelier disposait des plans et modèles depuis son interventions sur PH 408 & 410.
La réfection de la toiture, des cloisons, du plancher et de tous les panneaux muraux est l’œuvre des menuisiers de ProActif, alors que la réfection de l’installation de freinage partie timonerie et partie pneumatique avec installation d’un distributeur moderne relève du personnel ProActif bien rodé à ce travail vu que c’est déjà le 6e véhicule traité. Portes et fenêtres avec leur mécanisme ont dû être entièrement revisées et du verre de sécurité a été placé.
La forte corrosion du châssis sous les plates-formes d’accès ouvertes nécessitait la reconstruction totale de nouvelles extrémités avec les traverses de tête par rivetage (AMTF) et leur mise en place par soudure (ProActif).

La rame des 5 véhicules PH aura alors une longueur de 70m et offrira 280 places assises.
Reste à espérer qu’un moyen de restaurer la dernière voiture PH de 1905 puisse être trouvé.

Le jour de l’inauguration: